Plateforme pour les sciences comportementales et expérimentales

Laboratoire d'Anthropologie Expérimentale

L’Anthropo-Lab est équipé d’une plateforme technique, dotée d’un équipement et de ressources logistiques permettant le déploiement de la méthode expérimentale en laboratoire, sur le terrain ou en ligne. L’équipement inclut également des appareils de mesures neurophysiologiques (capteurs d’activité électro-dermale, eye trackers…).

Les expériences en laboratoire sont réalisées au 14 boulevard Vauban à Lille (Maison des Chercheurs). Elles sont déployées sur un plateau dédié, équipé d’une technologie adaptée et pouvant accueillir 30 participants. Les box sont séparés les uns des autres pour éviter les interactions non contrôlées entre les participants.

La plateforme est dotée d’une technologie qui permet de réaliser des expériences en ligne, avec au maximum 500 participants, de différentes nationalités, connectés en simultané sur leurs smartphones. L’Anthropo-Lab dispose d’un panel de participants (sujets), constitué de 3 000 individus et étudiants de différentes disciplines, renouvelé en partie chaque année.

Living lab d'innovation sociétale

Les Ateliers d'Humanicité et de St Antoine

Le quartier intercommunal Humanicité est une ressource pour la recherche. L’ICL a pensé un aménagement reposant sur des îlots mixtes sur le plan des fonctions (du logement, des activités économiques et des structures socio-médicales) et une démarche permettant de favoriser le vivre-ensemble : la démarche living lab. Les Ateliers d’innovation sociétale Humanicité, créés en 2013, et les Ateliers Saint-Antoine depuis 2019, ont en charge d’animer et de soutenir la démarche living lab conduite à l’échelle du quartier et avec ses acteurs. Leurs missions principales sont de soutenir des communautés d’acteurs (dont les habitants) dans leurs projets collectifs visant le bien-vivre ensemble à l’échelle du quartier, de créer des passerelles entre ces communautés et les communautés de la FUPL (ECC, étudiants), de partager leurs connaissances et savoir-faire par le biais d’actions de formation auprès de professionnels et d’étudiants et de participer aux projets de recherche en lien avec les fondamentaux de la démarche living lab.

 

Bâtiment démonstrateur

Le RIZOMM

Le bâtiment Rizomm, démonstrateur et expérimentateur, est un objet de recherche en lien, notamment, avec les activités de la chaire des EXplorateurs de la TRAnsition (EXTRA). La terrasse expérimentale est destinée à tester différents matériaux en lien avec des entreprises industrielles partenaires pour leurs réactions aux intempéries, vieillissement, pathologie… Le bâtiment permet de récupérer des données sur les comportements énergétiques, et de tester certaines pratiques susceptibles d’avoir un effet sur la réduction de la consommation d’énergie, comme par exemple les nudges.

Fonds documentaire

Archives

Les fonds d’archives constituent une ressource importante dans le cadre de travaux de recherches, des formations par la recherche ou des expositions qu’ils coordonnent ou auxquelles ils contribuent. Certains d’entre eux sont intégrés à la Bibliothèque Universitaire Vauban.

Parmi les fonds propres l’ICL ayant un usage explicite et régulier en recherche, on peut citer : le fonds du laboratoire d’acoustique de l’ancienne Faculté Libre de Sciences (désormais intégrée à la FGES), le fonds d’archives historiques de la FMM, la collection de journaux anciens français et étrangers ou le Fonds Henri Vaillant sur l’œuvre du philosophe Alfred North Whitehead, intégré à ETHICS en 2018.

Patrimoine

Collections scientifiques, cartes et jardin botanique

L’ICL est doté en propre :

  • De collections scientifiques (géologie, minéralogie, anthropologie, botanique et zoologie) gérées par la FGES et faisant chaque année l’objet d’une exposition, de prêts au Museum d’histoire naturelle de Lille ;
  • De collections scientifiques en médecine faisant pour certaines d’entre elles l’objet d’une exposition permanente dans les locaux de la FMM : cires montrant des pathologies dermatologiques (ancêtre des diapositives) ; instruments de chirurgie et de matériels de laboratoire ; pièces anatomiques issues des dissections des enseignants et étudiants du laboratoire d’anatomie ; livres médicaux. L’ensemble est en cours d’inventaire.
  • D’un centre de ressources en géographie historique (FLSH) créé en 1989 bénéficiant d’un espace dédié depuis 2011 et ayant fait l’objet de plusieurs expositions, notamment une exposition itinérante dans la région depuis environ 3 ans (centenaire de la guerre 14-18). Le centre est doté de cartes (environ 12.000), atlas et ouvrages anciens, couvrant l’ensemble des pays sur une période allant de la fin du XVIe au XXe (des collections importantes de photos complètent l’ensemble du fond) ;
  • Du jardin botanique et de l’arboretum, situés devant la faculté de médecine, proposant une collection de plantes médicinales ainsi que des essences rares ou remarquables.