L'Institut Catholique de Lille

Le coeur facultaire de l'Université Catholique de Lille

L’Institut Catholique de Lille (ICL) est le cœur facultaire de l’Université Catholique de Lille : il est composé de la Faculté de Droit (FD), la Faculté de Gestion, d’Economie et de Sciences (FGES), la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH), la Faculté de Médecine et de Maïeutique (FMM) et la Faculté de Théologie (FT). L’ICL inclut également une école européenne de science politique (ESPOL), une école de design (HEMISF4IRE), une école de sciences infirmières (IFSANTE) et une école de travail social et de sociologie (ISL-IUSS). Chacune de ces entités possède une équipe de recherche, auxquelles s'ajoute un laboratoire de recherche labellisé en éthique : ETHICS - EA 7446.

L'ambition

Renforcer et valoriser la recherche

Un travail important a été réalisé depuis 2007 pour développer une recherche fondamentale et une recherche appliquée, amenées au meilleur niveau et qui garantissent l’excellence des formations proposées tout en se préoccupant des conséquences humaines et sociales des découvertes.

Plusieurs actions particulièrement significatives doivent être soulignées : les moyens alloués au développement la recherche ont cru ; un nombre important de recrutements d’enseignants-chercheurs, post-doctorants et doctorants ont été effectués ; des statuts de chercheur ont été créés ; les personnels de la recherche ont été valorisés ; des ressources transversales ont été mises à disposition de la recherche, à travers la création de la Maison des chercheurs ; et des appels à projets internes recherche internes ont été lancés.

Voir nos appels à projets recherche
Les objectifs

Une recherche fondamentalement utile

Le développement de l’activité de recherche de l’ICL poursuit 3 objectifs :
1) produire des connaissances de tout premier ordre, visibles à la fois au niveau national et au niveau international ;
2) apporter une expertise auprès de la société civile, des entreprises et des institutions publiques ;
3) faire bénéficier aux étudiants du fruit des découvertes scientifiques, et réciproquement enrichir la recherche des contributions variées auxquelles ils peuvent concourir.